menu chatons menu males menu femelle exposition menu contact menu liens

 

 

 

"Sam de la Colinière"

 

Ces deux chats de très bonne qualité m'ont donné un très beau chaton en 1992: Warschawa Happy-Go-Lucky qui deviendra la "reine" de l'élevage.

En 1993, le couple a produit "I'm a black Shadow" que Régis Quievreux a beaucoup exposé et utilisé avec succès pour améliorer son élevage (c'est lui-même qui l'a dit) "Blacky" a fait de nombreux best et était Champion d'Europe.

 

Grâce à Maurice Facchetti qui a travaillé avec moi jusqu'en l'an 2000, nous avons pu acquérir Trebar's Luciano Pavarotti, et ce fut le premier mari d'Happy-Go-Lucky.

 

En 1997 sont nées 2 femelles Warschawa Nouchka of Himalaya's Road et Warschawa Norma.

"Warschawa Nouchka of Himalaya's Road"

La qualité était légerement inférieure à celle de "Lord Enzo", notamment au niveau des fronts que je perdais un peu et au niveau des corps moins "Cobby".

 

Pour la troisième portée, mon choix s'est porté sur "Marhei Bilbo of Mifazo" qui appartenait à Jean Albert Abat et à Fabienne Zon.

 

"Warschawa Ombre" à 3 mois

 

Retour en haut de page

 

 

En 1990, j'ai eu beaucoup de chance. J'ai eu grâce à Marie- Anne Hinterlang un très beau mâle noir, Sam de la Colinière, par lequel j'ai pu connaître rapidement l'éleveur canadien des parents de Sam, Charline Barbier Poitras, élevage Columbia. Je lui ai acheté Columbia Hula-Hoop, dont la mère, Toshika Night Delight était la soeur de portée de Summer Delight, "best cat" CFA en 1989-90. La chatte Toshika apportait à cette lignée un sang nouveau, absolument nécessaire à l'ac-couplement Sam et
Hula-Hoop, fort consanguins par ailleurs (voir pédigree Warschawa Happy-Go- Lucky)

"Columbia Hula Hoop"

 

 

 

 

 

 

En 1994, une dernière portée a donné deux bébés très homogènes et de très bonne qualité, mais ont fait le bonheur de deux personnes qui les ont fait castrer: Jéricho et Jézabelle.

 

 

 

En 1995 est né de cette union Warschawa Lord Enzo of Polflorian que Paulette Laplace a exposé avec un grand succès.

 

"Warschawa Norma"

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce fut une réussite. Je retrouvais mon "Sam" en plus actuel, plus "Cobby", avec une très bonne ossature, un excellent front retrouvé, un standard quasi parfait, même s'il manque encore ce fameux petit plus si difficile à obtenir.

"Warschawa Osterlitz" était né ainsi que sa soeur "Ombre", très jolie aussi, d'autant que les petits yeux sont devenus plus tard aussi grands que ceux de son frère, c'est-à-dire normaux.

 

"Warschawa Osterlitz"
à 6 mois

 

 

Malheureusement, "Osterlitz" n'a sailli que très tard et j'ai encore peu de recul sur sa descendance.

Vous pouvez jeter un coup d'oeil sur ma galerie. Cliquez ici